lautenbachois.fr

1918 - 2018 : Un poême et une chanson en hommage aux sacrifiés

- 3 commentaires


Sans linceul, sans bouquet et sans inscription
Sans croix, sans grille en fer, sans pierre funéraire,
Ils dorment sous un tertre, au milieu des sillons.
Ils n'ont pour les étreindre et fermer leurs paupières,
Que la terre, leur mère, aux cheveux sans rayons,
Sa caresse d'argile, et son baiser de pierre;

Le clairon matinal ne les réveille plus :
Ils auront désormais pour chant et pour musique
Ce qu'au saule creusé, chante la vigne antique
Et ce qu'au pont désert, hurle le chien perdu ;

Ils n'ont pour compagnon des soirs mélancoliques,
Que le grillon errant sur leur humble talus ;
A quoi bon une tombe, avec sa croix dressée?
La fleur se sèche vite, et le marbre est trop lourd !

Vous vivrez, sous la terre anonyme, toujours,
O Morts ; vous aurez chaud, durant les nuits glacées :
Nous avons fait, avec la trame des pensées,
Des lits de souvenirs et des berceaux d'amour.

       Auteur à déterminer ; Transmis oralement par une Mamama, archives Lautenbachois.fr



LA CHANSON DE CRAONNE  (Extrait) :

C'est malheureux d'voir, sur les grands boulevards,
Tous ces gros qui font la foire
Si pour eux la vie est rose
Pour nous, c'est pas la même chose
Au lieu d'se cacher, tous ces embusqués
Feraient mieux de monter aux tranchées
Pour défendre leurs biens, car nous n'avons rien
Nous autres, les pauvres purotins.
Tous les camarades sont enterrés là
Pour défendre les biens de ces messieurs-là
{Refrain:}
Ceux qui ont l'pognon, ceux-là reviendront
Car c'est pour eux qu'on crève
Mais c'est fini, car les troufions
Vont tous se mettre en grève
Ce sera votre tour, messieurs les gros
De monter sur le plateau
Car si vous voulez la guerre
Payez-la de votre peau !

3 commentaires

#1 JEAN JACQUES MARCK a dit :

Magnifique, terrifiant et ...magnifique...

#2 BK a dit :

Bonsoir, concernant le premier poème il s'agit de "Aux Morts" de Maurice Magre, paru dans Le Figaro du 12 novembre 1914. Hommage effectivement magnifique.
Ils vous en manque trois strophes, si vous me permettez de mettre le lien du poème complet, il est visionable ici : https://archive.org/details/poetesdelaguerr00delo/page/84

#3 lautenbachois.fr a dit :

@BK :Merci infiniment BK pour ces précieuses précisions ! Avec toute notre reconnaissance.

Écrire un commentaire

Capcha
Entrez le code de l'image :